Découvertes en perspective

Infos

D’importants travaux viennent d’être entamés au Palais du Coudenberg à Bruxelles, dans la zone de passage entre le site archéologique et la partie musée. Les vestiges archéologiques de l’ancien palais et de la rue Isabelle restent entièrement accessibles pour les visiteurs pendant toute la durée du chantier.

Ces travaux centrés sur le jardin de l’hôtel d’Hoogstraeten, voisin du palais et abritant la partie musée, vont permettre d’effectuer des recherches archéologiques complémentaires à celles réalisées il y a 20 ans. Les fouilles initiées par urban.brussels devraient se dérouler cet hiver, sous la supervision de l’archéologue Sylvianne Modrie, par ailleurs présidente du Comité scientifique du Palais du Coudenberg.

Les excavations dans cette zone devraient permettre de mieux documenter et de relever une partie du mur-promenade qui, jusqu’à présent, était masqué par un bâtiment des années 1930 aujourd’hui en cours de démolition. Ce mur-trottoir, aménagé le long du mur d’enceinte de la propriété, permettait d’un côté d’apprécier la perspective sur les jardins privés de la famille de Lalaing, comtes d’Hoogstraeten, et d’autre part offrait une vue imprenable vers la ville basse et la collégiale des Saints-Michel-et-Gudule. Lors des précédents sondages, quelques niveaux de jardins des différentes maisons des 13e et 14e siècles avaient aussi pu être identifiés. Les fouilles devraient atteindre le sol en place non perturbé par l’être humain et ainsi permettre une cartographie de la topographie ancienne de la colline du Coudenberg.

À l’issue des travaux en cours, le passage entre le site archéologique et la partie musée sera entièrement repensé et amélioré, notamment pour les PMR grâce à la création d’une rampe d’accès et l’installation d’un ascenseur.

Nous vous tiendrons informés régulièrement de l’évolution de la situation ; sur place mais également via notre newsletter et sur nos réseaux sociaux, Facebook et Instagram.