Aller au contenu

À voir aujourd’hui

Site archéologique

Site archéologique
Photo M. Vanhulst

Les vestiges du palais du Coudenberg, de l’hôtel d’Hoogstraeten et de la rue Isabelle forment le site archéologique du Coudenberg. Ils s’étendent sous la place Royale, la rue Royale et certains bâtiments qui les entourent.

Situées sous la rue Royale, les caves du corps de logis sont la partie la plus ancienne du site. Ces caves étaient situées sous l’aile principale du palais où se trouvaient les appartements princiers et les salles d’audience, et servaient probablement d’espaces de stockage.

Du bâtiment ayant abrité la chapelle du palais, il ne subsiste qu’un étage de soubassements, actuellement situé sous le Bip, Maison de la Région. Ces salles n’avaient aucune fonction liturgique et servaient d’offices et de caves.

La chapelle a été construite pendant la première moitié du 16e siècle, sous le règne de l’empereur Charles Quint, en remplacement d’une ancienne chapelle médiévale.

Aula Magna
Photo M. Vanhulst

Du grand bâtiment ayant abrité l’Aula Magna, la grande salle d’apparat du palais, il ne subsiste que le niveau des caves, aujourd’hui situé directement sous la place Royale. Ce niveau acceuillait des appartements, des cuisines et des zones d’entrepôt.

L’Aula Magna a été construite entre 1452 et 1460 aux frais de la Ville de Bruxelles sur les instructions du duc de Brabant, Philippe le Bon, par ailleurs aussi duc de Bourgogne. Salle prestigieuse, l’Aula Magna accueillait des événements majeurs de la vie de la Cour à Bruxelles, notamment l’abdication de l’empereur Charles Quint en 1555, des mariages princiers ainsi que des réceptions officielles et des bals.

Rue Isabelle
Photo M. Vanhulst

Aujourd’hui souterraine, la rue Isabelle était jadis à ciel ouvert. D’origine médiévale, elle longeait le palais depuis la place des Bailles (espace public s’étendant devant le palais) en direction de la collégiale des Saints-Michel-et-Gudule, et épousait la forte pente du vallon du Coperbeek.

Le palais du Coudenberg était bordé d’imposants hôtels particuliers de conseillers et de nobles de la Cour, et notamment l’hôtel d’Hoogstraeten, résidence bruxelloise de la famille de Lalaing. Au début du 16e siècle, Antoine de Lalaing, premier comte d’Hoogstraeten, fit construire une galerie de style gothique, entièrement restaurée aujourd’hui. 

Musée

Musée du Coudenberg
Photo M. Vanhulst

Le Musée du Coudenberg est installé dans les vestiges de l’ancien hôtel d’Hoogstraeten. Tous les objets qui y sont exposés, ont été découverts lors des fouilles archéologiques menées sur le site ces 25 dernières années. Ils font aujourd’hui partie des collections de la Ville de Bruxelles et de la Région de Bruxelles-Capitale.

L’exposition permanente est l’occasion de présenter ces deux collections au public en les mêlant selon plusieurs thématiques : céramiques, verres, métaux et objets de petites tailles ; présentation de carreaux de poêles en céramique et d’objets issus d’un même contexte clos de fouille ; sensibilisation aux métiers de l’archéologie, notamment la restauration.

Parmi les objets les plus remarquables, relevons la collection de verres à la façon de Venise, de pipes en terre cuite et de pièces d’armement.