Aller au contenu

Une reconnaissance internationale

Itinéraires culturels : Les routes européennes de l'empereur Charles Quint

logo-2.jpg

Le réseau Les routes européennes de l'empereur Charles Quint est reconnu par l’institut européen des itinéraires culturels du Conseil de l’Europe basé à Luxembourg. Cet itinéraire touristique et historique réunit les lieux qui ont marqué le règne de Charles Quint et les villes qu’il a traversées pour finalement rejoindre Yuste, le monastère où il s’est retiré après avoir abdiqué à Bruxelles en 1555. Bruxelles : la ville où Charles Quint a passé le plus de temps dans sa vie ; le palais du Coudenberg - où il résidait- mais également l’Ommegang et le Carolus Festival (coordonné par Visit Brussels), sont les partenaires bruxellois de cet itinéraire culturel. Le réseau Les routes européennes de l’empereur Charles Quint regroupe actuellement plus de 50 villes et sites historiques, situés dans onze pays.

Cette initiative vise à valoriser la Patrimoine et l’Histoire des différents partenaires dans le respect des critères édictés par le Conseil de l’Europe.

Association des Résidences Royales Européennes

Logo ARRE

Depuis 2001, le Coudenberg est membre de l’Association des Résidences Royales Européennes

Ce réseau européen s’inscrit dans le cadre des initiatives visant à mettre en valeur le patrimoine culturel européen commun, et la place du Coudenberg comme acteur de l’histoire européenne lui est d’ores et déjà reconnue par ses pairs. 

Aujourd’hui, le réseau réunit les palais d’Europe les plus prestigieux et chargés d’histoire, parmi lesquels se trouvent les châteaux de Versailles et Chambord, ceux de Turin et du Piémont, de Naples, celui de Rosenborg au Danemark, les palais de Postdam en Allemagne, de Schönbrunn et la Hofburg de Vienne, ainsi que Hampton Court en Angleterre. 

Le nouveau programme d’activités du réseau des Résidences royales européennes a comme objectif principal la sensibilisation du jeune public au patrimoine européen.

Label du Patrimoine Européen

Le Coudenberg a reçu en 2007 le Label du Patrimoine Européen. Cette reconnaissance vise à mettre en valeur les sites qui participent à la diffusion de la notion d’héritage européen et qui contribuent ainsi à renforcer le sentiment d’adhésion des citoyens de l’Europe à une identité commune en favorisant leur sentiment d’appartenance à un espace culturel européen.