Coudenberg Sound Box Fest

Le Coudenberg Sound Box Fest est bien plus qu'un festival musical. Depuis 2021, il vise à reconnecter son public avec le patrimoine archéologique, historique et artistique belge, en faisant dialoguer le glorieux passé du palais du Coudenberg avec l’éclectisme et le dynamisme de son présent. Le CSBF (pour les intimes) est placé sous la brillante direction musicale de Matteo Gemolo.

De la musique ancienne du 14e siècle jusqu’aux compositions actuelles, en passant par le baroque, le jazz, le folk et la musique électronique, les liens subtiles et invisibles entre ces différents styles sont dévoilés par des musiciens de renommée internationale, venant de la Fédération Wallonie-Bruxelles et ailleurs.

Parcours musical

CSBF 2020
CSBF 2020 behind the scenes. Photo Palais du Coudenberg

Parcourez les vestiges de l’ancien palais de Bruxelles en musique. La sélection musicale a été enregistrée en live dans le site archéologique lui-même.

Infos pratiques

  • Langues : français, néerlandais, anglais, allemand.
  • Accès : surfez sur votre propre smartphone. Connectez-vous à notre réseau Wi-Fi gratuit (Wi-Fi Coudenberg) pour y accéder pendant votre visite.

Accéder au parcours

Concerts 2023

CSBF 2021
CSBF 2021. Concert Noxwode. Photo Nicolas Achten

Après deux cycles de concerts en 2021 (soirées 1, 2, 3) et 2022, dont le parcours musical est le reflet, nous vous donnons rendez-vous fin 2023 pour 4 nouveaux concerts. Ils seront placés sous le thème La musique dans ses quatre éléments : à la recherche de ses racines cachées.

CSBF 2023
CSBF 2023 behind the scenes. Petar Pejčić. Photo Jérémy Talon

Chaque concert sera consacré à un des éléments naturels qui constituera symboliquement le lien entre des musiques apparemment lointaines les unes des autres. À côté d’ensembles et artistes affirmés sur la scène belge et internationale tels que La Cetra d’Orfeo et Gilles Doneux, des jeunes talents se produiront, notamment le violoncelliste Petar Pejčić (5e prix au Concours Reine Elisabeth 2022), la contrebassiste belge Anneleen Boehme, l'ensemble The WIG Society ou encore le Duo Coordonné (luth et chant).

Ces concerts mettront également en valeur des instruments inhabituels comme le serpent (joué par Christophe Morisset), les ondes Martenot (jouées par Ludovic van Hellemont) et des percussions japonaises (jouées par Tsubasa Hori).

Infos pratiques

  • Tous les détails seront communiqués via nos Actualités et nos réseaux sociaux.

Téléchargez le dossier FR

Réseaux sociaux

L'aventure continue aussi sur nos réseaux sociaux.

YouTube  Instagram